« Salina, les 3 exils » de Laurent Gaudé

Comme un conte africain

Magnifique petit roman de Laurent Gaudé. Petit parce qu’il est court mais grandiose par l’émotion qu’il procure.

Un fils en route pour porter sa mère Salina vers sa dernière demeure, l’île cimetière, raconte la vie de cette femme, véritable héroïne rebelle, courageuse, lumineuse. La condition des femmes dans les traditions africaines, la vengeance, l’amour maternel. Texte magnifique plein de poésie, de douceur, de sensibilité mais sous un soleil ardent dans une ambiance étouffante. Un conte sombre mais sublime.

« Il écoutait tout, avec avidité, sidéré qu’il puisse y avoir tant de mots dans cette femme. Que sa mère qui ne vivait rien d’autre que ces journées longues passées à ses côtés, ces journées de marche, de campement, de survie, ait pu avoir une vie si pleine de blessures et de fracas. Il a cru parfois qu’elle inventait, mais ce sentiment a vite disparu. Elle avait dans la voix des fêlures qui ne mentent pas, quelque chose en elle se brisait parfois"

Édition Actes Sud - 2018

Salina, les 3 exils
Revenir en haut