Lands, habiter le Monde Théâtre de l’Entrouvert

Une performance participative au cœur d’une ville confinée

« Lands », représente une communauté humaine, à travers l’image d’un chœur fait de pieds de glace. Cette création collaborative du Théâtre de l’Entrouvert (Apt) met en scène des habitants volontaires de tous âges : adultes, enfants, personnes âgées pour traiter de l’identité individuelle, collective et planétaire. Un projet s’appuyant sur la motivation des habitants et les savoir-faire d’une équipe artistique. Après plusieurs semaines à la rencontre des participants entre mars et mai, une 20ène de personnes de 4 à 70 ans réalisaient une performance chorégraphique et plastique le dimanche 30 mai à 17h dans l’ancienne cours d’école des Romarins à Apt.

Les tremblements et la fragilité du monde nous sont aujourd’hui palpables. C’est le point de départ de ce projet d’art dans la ville. Face aux dérèglements climatiques, politiques, face aux pandémies, aux vulnérabilités des humains, nous partageons tous des interrogations. Et si ce sentiment de précarité et de vulnérabilité nous conduisait à entretenir un rapport de réciprocité avec notre milieu, notre environnement ? C’est ce que souhaite rendre visible cette installation /spectacle participatif imaginé par Elise Vigneron, artiste marionnettiste de la compagnie Théâtre de l’Entrouvert, basée à Apt. Ce projet accessible à tous, donne la possibilité - de manière poétique et symbolique - de témoigner d’un être au monde singulier mais collectif.

Lands, habiter le Monde Théâtre de l’Entrouvert
Christophe Loiseau

La glace est le miroir de la fragilité, sa transformation en eau manifeste les liens organiques entre l’homme et la nature. Ce chœur de pieds de glace devient une étendue d’eau où les couleurs s’entremêlent pour refléter l’image de notre planète. En plaçant l’humain au cœur d’un temps cyclique, ce projet répond à cette nécessité actuelle de « ré-animer » notre rapport au monde.

Lands, habiter le Monde Théâtre de l’Entrouvert
Christophe Loiseau

Cette installation a eu lieu à Apt en avant-première, dans le cours de l’ancienne école des Romarins à Apt le dimanche 30 mai à 17h. Elle est prolongée par une exposition des portraits des participants réalisés par le photographe Christophe Loiseau (Lille) durant le processus de la performance. L’exposition des portraits est installée place Jean Jaurès jusqu’au fin juillet et laisse aussi une trace de cette expérience dans la ville. A l’occasion de ce projet qui s’inscrit dans le dispositif de la politique de la ville, la compagnie aptésienne, est allée à la rencontre des habitants des quartiers et a proposé le moulage de leurs pieds en silicone, pour en tirer une empreinte en plâtre puis en glace. Malgré les difficultés de rencontres dues aux confinements, plusieurs familles et individus se sont prêtés à l’expérience grâce au soutien du centre social Maison Bonhomme, de la MJC ou d’autres acteurs de la vie culturelle qui ont relayé l’information (le Vélo Théâtre, le service culturel, les associations culturelles…)

La Compagnie du Théâtre de l’Entrouvert a été créée en 2010 par Elise Vigneron formée aux arts plastiques, aux arts du cirque et aux arts de la marionnette (diplômée de l’École Nationale Supérieure de la marionnette à Charleville-Mézières). À la croisée des disciplines, le Théâtre de l’Entrouvert soutient une vision contemporaine des arts de la marionnette, tout en s’inspirant de ses origines. Creuser un langage plastique qui parle directement, aux sens, à l’inconscient, plonger les spectateurs dans une expérience intime et commune est le projet artistique qu’elle développe.

Lands, habiter le Monde Théâtre de l’Entrouvert
Christophe Loiseau

Documents à télécharger

Dans la même rubrique…

Mots-clés

Articles liés

Revenir en haut