Le spectacle vivant, toujours vivant !

Depuis le reconfinement de la fin de l’année 2020, l’activité de La Garance – Scène nationale de Cavaillon s’est poursuivie. Les lieux culturels ont en effet la possibilité d’accueillir des artistes et compagnies en résidence de création, d’organiser des représentations dédiées aux professionnels (programmateurs d’autres Théâtres de la Région et au-delà). Une chance pour les artistes de montrer leur travail malgré la situation sanitaire.

En décembre, La Garance s’est associée au mouvement général pour la réouverture des lieux d’art et de culture et a participé à la mobilisation avec tous ceux qui veulent défendre le théâtre sur notre territoire. Ainsi, nous avons lancé une série de podcasts, créée à partir des témoignages d’artistes, de spectateurs et de nos partenaires… et avons lancé un appel à témoignages sur le thème : «  la culture, non essentielle ? » :

> podcast #1 / par Claire Latarget, artiste > podcast #2 / par Max Péguret, gérant chez ABSYS Informatique, mécène > podcast #3/ par Luce Colson, spectatrice > podcast #4 / par Maxime Lambert, spectateur et artiste > podcast #5 / par Hélène Maignan, archiviste de la Ville de Cavaillon > podcast #6 / par Vincent Delahaye, directeur de l’Association Le Village > podcast #7 / par Marcelle Capiaumont, gérante de la librairie Le Lézard amoureux (Cavaillon) > podcast #8 / par Ophélie Brisset, chargée du développement des publics de La Garance - Scène nationale de Cavaillon > podcast #9 / par Monique Lauvergnas, spectatrice

D’autres podcasts sont à venir, à partir de textes rédigés par les jeunes de l’option théâtre du Lycée Mistral (Avignon), les jeunes du Collège Rosa Parks (Cavaillon), mais aussi des paroles de mécènes, d’artistes…

Et si les spectacles ne peuvent se jouer devant le public, l’équipe du Théâtre, en lien avec les artistes, mène un travail pour adapter les choses et continuer de faire vivre les spectacles, sous d’autres formes ou dans d’autres lieux. La Garance a ainsi eu le grand plaisir d’accueillir deux spectacles dédiés aux tout petits - La serpillère de Monsieur Mutt, de MA Compagnie - Marc Lacourt et Le Disco des oiseaux, de Mosai et Vincent – qui ont parcouru les écoles du territoire pour se produire exclusivement dans des salles de classe, devant 900 enfants et 80 enseignants. La Scène nationale a également lancé depuis janvier 2021, le projet « Mes tissages d’histoires » qui se déroule dans plusieurs crèches. Il consiste à accompagner et former à l’art du récit et du kamishibaï les assistant.e.s maternel.le.s et les auxiliaires de puériculture avec la participation d’une artiste Claire Latarget. Pour plus d’infos et vous inscrire à notre newsletter : le site de la Garance ou tel : 04 90 78 64 64

Revenir en haut