La scène nationale La Garance a son public à coeur

Interview de Didier Le Corre

La Garance programme plus de 100 représentations par an, dans le théâtre de Cavaillon, dans des écoles et dans les salles des fêtes des villages partenaires du Vaucluse. Des spectacles de théâtre, de danse, de musiques, de cirque, d’arts de la rue, de marionnettes etc., s’adressant à tous les publics, avec une attention toute particulière pour les publics fragiles et précaires.

Un tiers des spectacles sont à destination des enfants et des scolaires, à travers des actions d’éducation artistique et culturelle mises en place dès le début du projet de la Garance, il y a plus de 30 ans.

Didier Le Corre, directeur de la scène nationale, s’inquiète des impacts de la situation actuelle sur les actions culturelles menées avec les scolaires. Il s’interroge aussi quant aux réactions à venir des spectateurs vis à vis des théâtres et des spectacles vivants en général, et réfléchit, avec son équipe, à un moyen d’interroger les spectateurs en s’appuyant sur « l’inventaire » de Bruno Latour.

« Je suis convaincu qu’on va réussir à trouver un modus vivendi qui nous permettra de rebondir en attendant la sortie de cette crise dont on sortira à mon avis lorsqu’on aura trouvé un vaccin. Donc ça veut dire qu’on a longtemps devant nous pour réussir à rouvrir nos théâtres, à retrouver le plaisir d’être ensemble autour de propositions artistiques ». Didier Le Corre

ITV Didier Le Corre de La Garance
Caroline Mendez (Mai 2020)
Scène nationale La Garance

Documents à télécharger

Dans la même rubrique…

Mots-clés

Articles liés

Revenir en haut