Okhra, l’écomusée de l’ocre à Roussillon

On se laisse guider par Mathieu Barrois pour une visite haute en couleurs !

Au cœur du pays historique de l’ocre, cette ancienne usine de production fermée dans les années 60, accueillait depuis 1993 le Conservatoire des ocres et de la couleur.

Elle est désormais, et depuis 2020, l’Écomusée de l’ocre. Ce qui veut dire que c’est un lieu qui se visite, et qui se pratique !

Pour la partie visite, on peut voir à Okhra les bassins de décantation, four, broyeuses et tamis, éléments qui entraient dans la chaîne de production de l’ocre après l’extraction du minerai. On y trouve également une collection d’objets autour de la couleur et des pigments accumulés pendant plus de 25 ans, et ponctuellement des installations artistiques.

Pour la partie pratique, des journées d’initiation à la peinture à la farine, badigeons, enduits, des ateliers de fabrication d’encres et d’aquarelles, et même des ateliers « Ocrier d’un jour », où l’on repart avec un diplôme d’ocrier…

Et dans la boutique pleine de couleurs on trouve tous les pigments, liants et autres ingrédients pour se lancer dans la fabrication artisanale de ses propres peintures, ainsi que des aquarelles fabriquées sur place par la Coopérative des Couleurs.

Okhra est ouvert tous les jours, pour plus de renseignements sur les visites guidées et les nombreux ateliers qu’ils proposent, c’est ici, sur le site.

Photos Okhra

Documents à télécharger

Dans la même rubrique…

Mots-clés

Articles liés

Revenir en haut